top of page
Rechercher

La Resilient Investor Map (RIM) : un outil utile pour la création de richesse holistique

Dernière mise à jour : 24 août 2023

[Permacomptabilité / Orientation stratégique investisseurs]

Charles Judes - Septembre 2022


Au-delà de la résilience financière


Beaucoup habitent en zone côtière, dans des villes en plein essor touristique et artistique. Cela dit, vous devriez réfléchir à deux fois avant d'y emménager si vous lisez l'article de blog Building Climate Change Into Your Early Retirement Plans de Tanja Hester sur Our Next Life. Une variété de modèles montrent en effet que ces villes pourraient bien se retrouver sous l'eau dans les 50 à 100 prochaines années.

Les mairies sont bien conscientes de cette possibilité et doivent réfléchir à comment actualiser leur Document d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM). Un mot qui revient fréquemment dans les discussions autour des risques majeurs est la résilience - comment rendre notre ville plus résiliente face au changement climatique, à une crise économique potentielle ou à une autre catastrophe (naturelle ou économique) ? C'est une question très importante que toute ville doit se poser. En tant qu'individus, nous pouvons également tirer profit de la réflexion sur la manière de rendre nos propres vies plus résilientes et la Resilient Investor Map (RIM) peut nous aider à le faire.


Selon le dictionnaire, le mot résilient signifie « capable de résister ou de se remettre rapidement de conditions difficiles ». Lorsque ce mot est mentionné de temps à autre sur les blogs et les podcasts autour de la finance, il fait généralement référence au renforcement de sa résilience monétaire pour mieux résister à une crise économique ou pour maintenir un niveau de vie décent pendant de nombreuses années de retraite anticipée.

Dans ce contexte, la résilience implique principalement d'éviter de s'endetter, de maintenir des coûts bas, d'avoir suffisamment d'argent épargné et investi, et d'établir un certain nombre de flux de revenus actifs et passifs. L'année dernière, JD Roth a écrit sur ce concept dans son article sur le développement de la résilience financière sur Get Rich Slowly.


Certes, la résilience financière est importante, mais il y a aussi d'autres domaines de notre vie dans lesquels ceux d'entre nous qui poursuivent FI/RE (Financial Independence / Retiring Early) voudront peut-être se demander à quel point nous sommes résilients. JD Roth a commencé son article de blog par une référence à un architecte, qui lui a expliqué comment, dans le monde de la construction, la résilience fait référence à la "capacité d'une structure à revenir à son état unique après une perturbation". Les passionnés de FI/RE ne bénéficieraient-ils pas également de la prise en compte de la résilience de leurs propres maisons, propriétés et conditions de vie ? Dans le domaine de la permaculture (en tant que cadre directeur pour une grande partie de nos réflexions systémiques), la tendance est de regarder bien au-delà de la résilience financière individuelle pour créer des communautés résilientes. Les finances jouent certainement un rôle dans la résilience des communautés, mais l'argent n'est qu'un facteur en jeu dans cette vision plus large de la résilience.




L'investisseur résilient


Dans le livre The Resilient Investor : A Plan for Your Life Not Just Your Money, l'équipe de direction de Natural Investments décrit une stratégie beaucoup plus holistique que celle généralement présentée dans les livres d'investissement. C'est l'un des seuls livres de finances personnelles que j'ai lu dans lequel le mot permaculture apparaît (plusieurs fois) et c'est quelque chose avec lequel tous les auteurs sont assez familiers. Et c'est le seul livre d'investissement que j'ai lu qui relie si clairement notre propre résilience individuelle à celle de notre communauté. Les auteurs ne se contentent pas de faire valoir que nous pouvons accroître considérablement notre propre résilience en renforçant notre implication et nos liens communautaires. Ils démontrent également que nous pouvons accroître notre résilience individuelle en améliorant la résilience de notre communauté.


Certains lecteurs connaissent peut-être déjà Natural Investments car l'un de leurs clients est Vicki Robin, co-auteur de Your Money or Your Life, un livre largement lu dans les cercles FI/RE. Elle a mentionné son implication avec eux dans un certain nombre de paramètres en ligne ainsi que dans la version mise à jour 2018 du livre. D'autres lecteurs les connaissent peut-être en tant qu'initiateurs de The Heart Rating, qui évalue les performances environnementales, sociales et de gouvernance des fonds communs de placement.


Selon l'équipe de Natural Investments, la résilience n'est pas possible sans observer le triple résultat des personnes, de la planète et du profit. Les auteurs s'appuient sur cette idée en introduisant le concept d'investissement évolutif, qu'ils appellent une "invitation... à créer une nouvelle vision du monde que nous souhaitons voir, puis à investir notre temps ou notre argent dans la création du monde". Compte tenu de ce point de vue, il n'est pas surprenant qu'ils encouragent une vision plus large de l'investissement. Pour eux :


"Investir est quelque chose que nous faisons tous en orientant notre temps, notre attention, notre énergie ou notre argent de manière à nous faire avancer vers nos rêves futurs, en utilisant une gamme variée de stratégies."

Dans le cadre de cette vision élargie, les auteurs identifient trois grandes catégories d'actifs :


1) personnel – relations, communauté, apprentissage, santé et spiritualité


2) tangible - maison, systèmes énergétiques efficaces, approvisionnements alimentaires locaux et écosystème local sain


3) financier – actions, obligations, épargne



Ces trois catégories d'actifs ressemblent étroitement aux capitaux de l'approche Permacomptabilité. Il s'agit là d'optimiser les actifs pour sous-tendre à une abondance multi-capitale.

On peut alors se poser la question suivante : N'est-il pas logique d'optimiser bien plus que nos devises et d'étendre nos efforts d'optimisation de richesse à tous les capitaux, à tous les actifs auxquels nous avons accès ? Dans The Resilient Investor, des conseillers financiers connaissant bien la permaculture nous proposent une feuille de route pour naviguer dans cette vision plus large d'une vie résiliente et pleinement optimisée.



Resilient Investor Map (RIM)


Un outil très utile présenté dans le livre pour nous aider à déterminer notre valeur nette réelle en faisant l'inventaire de ce large éventail d'actifs personnels, corporels et financiers est la Resilient Investing Map (RIM). Le livre donne de nombreux détails utiles décrivant les différences entre les informations à inclure dans chacune des neuf zones de la carte. Voici le modèle RIM, qui fournit un bref résumé des types d'informations à répertorier dans chaque zone :

Resilient Investor Map (RIM), un modèle vierge est disponible ici



Les auteurs suggèrent de mettre à jour sa RIM chaque année. Cela pourrait être un excellent exercice pour ceux qui allouent déjà régulièrement du temps pour effectuer une analyse approfondie de leurs actifs. C'est une activité particulièrement bénéfique pour les personnes novices dans la réflexion en termes de vision élargie des actifs et de la richesse.



La "Resilient Investing Map"


Voir un exemple de différents actifs et capitaux (les miens en l'occurrence), cartographiés dans les différentes zones et qui confirment que je suis en train de construire une vie résiliente et de contribuer à la résilience de ma communauté. Ce sera extrêmement précieux car, comme le soulignent les auteurs, personne ne sait avec certitude comment l'avenir se déroulera. Dans tout cela, le mieux est que la connexion avec ma communauté augmente simultanément ma résilience personnelle. Comme le notent les auteurs, ces relations et autres actifs personnels "sont susceptibles d'être la forme d'investissement la plus stable et la plus précieuse" en ces temps incertains et complexes.



Investissement local



L'investissement local est un moyen direct de soutenir les communautés prospères dans lesquelles beaucoup d'entre nous souhaitent vivre, en atteignant l'indépendance financière. Ces interactions financières proches de chez nous nous éloignent du système financier mondial plus distant et ambigu et nous redirigent vers des relations en face à face plus intimes dans nos vies.


Investir dans des choses proches de nous facilite la prise de conscience des impacts sociaux ou environnementaux négatifs de nos investissements, car ces impacts négatifs se déroulent directement dans notre arrière-cour ou mieux, sous nos yeux.


Lorsque nous investissons dans l'économie mondiale, ces impacts négatifs se produisent dans le jardin de quelqu'un d'autre de façon invisible. Il se peut que nous ne soyons même pas conscients des effets négatifs de nos investissements ou que nous nous sentions simplement impuissants pour faire quoi que ce soit de censé.

Souvent, nous haussons alors simplement les épaules et l'acceptons comme tel : "c'est comme cela" ...



Investissement évolutif pour les investisseurs non accrédités


Trading à haute fréquence



Le livre aurait pu aller plus loin en fournissant des suggestions spécifiques aux investisseurs non accrédités (ceux d'entre nous ayant des revenus nets inférieurs à 1 million d'euros ou un salaire inférieur à 250 000 euros), qui ne travaillent pas avec des conseillers financiers pour en savoir plus sur ce qui est « évolutif », les options d'investissement qui s'offrent à nous ainsi que la manière dont nous pouvons accéder à ces options et y investir notre argent.

C'est l'information qui, selon moi, manque vraiment à ceux d'entre nous qui essaient de poursuivre un triple résultat avec nos investissements et c'est la raison pour laquelle j'ai commencé ce blog 3 ans plus tôt.


Je comprends qu'il s'agit d'une façon relativement nouvelle d'investir et que les opportunités d'investissement évolutives qui existent ne sont pour l'instant disponibles que pour les investisseurs accrédités.

Certaines opportunités d'investissement évolutives sont actuellement disponibles pour les investisseurs non accrédités, le défi consiste alors à leur faire connaître ces opportunités. A ce sujet, même une fois que j'aurai rassemblé toutes ces informations sur ce blog, un grand manque d'informations restera à combler. Espérons que davantage de personnes dans le domaine des finances personnelles commenceront également à se spécialiser dans ce domaine et aideront à enseigner à ceux d'entre nous qui sont intéressés comment trouver et accéder à ces opportunités afin que nous puissions commencer à investir dans le monde dans lequel nous aimerions vivre, sans avoir à être un millionnaire pour rejoindre le club.



Réflexions finales



Je comprends que les gens puissent être dubitatifs ou avoir peur d'atteindre l'indépendance financière en optimisant l'abondance des multi-capitaux territoriaux (création de richesse régionale, voir https://www.designpermacomptable.com/8capitaux). La plupart de ce qui est modélisé pour nous dans la communauté FI/RE et les finances personnelles traditionnelles qui semblent plus sûres est l'accumulation de richesses provenant d'investissements dans les industries et pratiques extractives. Pour tous ceux qui hésitent parce que cette ligne de pensée et d'investissement s'écarte de la norme actuelle, j'aimerais vous laisser avec une citation de Buckminster Fuller partagée dans The Resilient Investor


« Vous ne changez jamais les choses en combattant la réalité existante ; [à la place] construisez un nouveau modèle qui rend le modèle existant obsolète.


The Resilient Investor: A Plan for Your Life, Not Just Your Money

Par Hal Brill, Michael Kramer et Christopher Peck avec Jim Cummings

Publié en 2015

203 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page