top of page
Rechercher

Permaculture et rentabilité commerciale

Dernière mise à jour : 7 sept. 2023

Auteur : Charles Judes

Septembre 2023

Permaculture long terme vs agriculture intensive court terme

La permaculture, souvent définie comme une approche de conception durable pour l'agriculture et l'aménagement paysager, suscite de plus en plus d'intérêt dans le monde entier. Elle offre en effet une perspective nouvelle sur la manière dont nous pouvons cultiver notre terre tout en respectant l'environnement.


Mais existe-t-il un moyen de combiner la permaculture avec la rentabilité pour nos entreprises ?


Dans cet article, nous explorerons comment la permaculture peut être une voie vers une agriculture plus rentable à long terme, mais aussi comment elle peut être intégrée à une stratégie d'entreprise.

Qu'est-ce que la permaculture ?

La permaculture est un concept holistique qui vise à créer des systèmes agricoles et environnementaux durables, en s'inspirant des modèles observés dans la nature et des savoir-faire culturels. Elle repose sur trois principes fondamentaux :

  1. Prendre soin de la Terre : La permaculture met en avant l'importance de protéger et de régénérer notre environnement naturel. En utilisant des méthodes respectueuses de la nature, elle préserve la biodiversité et les ressources naturelles.

  2. Prendre soin des gens : La permaculture cherche à satisfaire les besoins essentiels de l'humanité tout en encourageant une communauté solidaire et éthique.

  3. Partager équitablement : Elle promeut une distribution équitable des ressources et des bénéfices, contribuant ainsi à créer une société plus équitable.


Ethique et principes de conception permaculturels

Ethique et principes de conception permaculturels



Quelques avantages de la permaculture sur l'agriculture en termes de rentabilité


Quels avantages de la permaculture sur l'agriculture en terme de rentabilité ?

La permaculture peut sembler être une approche à long terme, parfois décriée dans notre économie court-termiste, mais elle offre cependant des avantages significatifs en matière de rentabilité à long terme, voici des exemples illustrés pour une permaculture agricole :

1. Réduction des coûts à long terme La permaculture se concentre sur la création de systèmes autonomes et auto-entretenus. En minimisant la dépendance aux intrants externes comme les pesticides, les engrais chimiques et les carburants, les coûts de production diminuent progressivement. Bien que l'investissement initial puisse être plus élevé, les économies à long terme sont substantielles.

2. Résilience aux changements climatiques Les systèmes permacoles sont conçus pour être résilients face aux chocs climatiques. Ils tirent parti de la diversité des cultures et des pratiques, ce qui les rend plus capables de faire face aux conditions climatiques imprévisibles. Les agriculteurs permacoles sont moins susceptibles de subir des pertes importantes lors de périodes de sécheresse, d'inondations ou de changements météorologiques soudains.

3. Augmentation de la biodiversité La permaculture favorise la biodiversité en encourageant la cohabitation de différentes espèces végétales et animales. Cette biodiversité peut aider à contrôler les ravageurs de manière naturelle et à améliorer la santé du sol, ce qui se traduit par des récoltes plus abondantes et de meilleure qualité.

4. Marketing vert De plus en plus de consommateurs sont sensibles à l'origine et à la méthode de production de leurs aliments. Les produits cultivés en permaculture, en harmonie avec la nature, bénéficient souvent d'une image positive et peuvent se vendre à un prix plus élevé sur le marché, augmentant ainsi la rentabilité pour les agriculteurs.

5. Durabilité à long terme La permaculture vise à créer des systèmes qui durent des générations. En investissant dans des pratiques agricoles durables, les agriculteurs permacoles préservent la fertilité du sol et la santé de l'écosystème, assurant ainsi une rentabilité continue pour les années à venir.


Un exemple concret et inspirant de rentabilité grâce à la permaculture est celui du Bec Hellouin, une ferme permaculturelle basée en Normandie en France. Cette ferme, gérée par Charles et Perrine Hervé-Gruyer, applique les principes de la permaculture pour cultiver des légumes, des fruits et des herbes aromatiques de manière intensive sur une petite surface. Grâce à cette approche, le Bec Hellouin parvient à générer un revenu stable tout en préservant les ressources naturelles et en minimisant les coûts. En savoir plus en cliquant ici.

La Ferme du Bec-Hellouin (Eure) vu du ciel (©Photo par la Ferme du Bec-Hellouin)

La Ferme du Bec-Hellouin (Eure) vu du ciel (©Photo par la Ferme du Bec-Hellouin)



Permaculture et rentabilité économique, est-ce compatible ?


La permaculture, bien qu'elle soit souvent associée à l'agriculture, peut également être appliquée à la gestion d'une entreprise avec des avantages potentiels en matière de rentabilité économique.

Voici des réponses aux questions spécifiques que l'on nous pose souvent concernant la gestion de la rentabilité et des finances dans le contexte de la permaculture et de l'entreprise dite commerciale :



Question 1 : Comment puis-je maintenir la rentabilité de mon entreprise, surtout en période de turbulences économiques ?


La permaculture dans le contexte commercial peut contribuer à maintenir la rentabilité de votre entreprise en adoptant des principes de durabilité et d'efficacité. Voici quelques stratégies :


  • Diversification des revenus : Comme dans la permaculture où la diversité est essentielle, diversifiez vos sources de revenus. Cela peut vous rendre moins vulnérable aux fluctuations économiques.

  • Réduction des déchets : Appliquez le principe de "zéro déchet" en minimisant les gaspillages dans votre entreprise. Réduisez les coûts inutiles et optimisez l'utilisation des ressources.

  • Économies d'énergie : Réduisez votre consommation d'énergie en utilisant des sources d'énergie renouvelable, en améliorant l'efficacité énergétique de vos opérations et en réduisant votre dépendance aux combustibles fossiles.

  • Planification à long terme : Comme la permaculture vise la durabilité à long terme, ayez une vision à long terme pour votre entreprise. Évitez les décisions à court terme qui pourraient compromettre la rentabilité à long terme.


Question 2 : Comment gérer efficacement la trésorerie et les liquidités ?


La gestion de la trésorerie est cruciale pour la stabilité financière de votre entreprise, et la permaculture peut également être appliquée dans ce domaine :


  • Budget rigoureux : Élaborez un budget réaliste et suivez-le de près. La permaculture encourage la planification minutieuse, ce qui peut vous aider à éviter les dépenses impulsives.

  • Stock minimal : Réduisez vos stocks au strict nécessaire pour éviter d'immobiliser de l'argent dans des biens non vendus. Cela peut libérer de la trésorerie.

  • Économies d'eau et de ressources : Appliquez des pratiques de gestion de l'eau et des ressources dans votre entreprise pour minimiser les coûts liés à leur utilisation.

  • Planification saisonnière : Anticipez les fluctuations saisonnières de la demande et adaptez vos flux de trésorerie en conséquence. La permaculture encourage l'observation des cycles naturels, ce qui peut être appliqué à la planification commerciale.


Question 3 : Quelles stratégies de financement sont les plus appropriées pour mon entreprise ?


La permaculture peut également influencer vos choix de financement pour votre entreprise :

  • Financement durable : Recherchez des sources de financement qui partagent vos valeurs en matière de durabilité et d'éthique. Par exemple, des investisseurs socialement responsables ou des subventions pour des projets écologiques.

  • Crowdfunding : Utilisez des plateformes de financement participatif pour collecter des fonds auprès d'une communauté partageant des intérêts similaires, ce qui peut être aligné avec les principes de partage de la permaculture.

  • Auto-financement : Si possible, envisagez d'autofinancer votre entreprise à partir de ses propres bénéfices, réduisant ainsi la dépendance aux prêts extérieurs.

  • Microcrédits ou prêts à taux d'intérêt bas : Recherchez des sources de financement qui offrent des conditions avantageuses pour les petites entreprises, favorisant ainsi une approche plus durable de la gestion financière.


En intégrant les principes de la permaculture dans votre entreprise, vous pouvez donc non seulement améliorer sa durabilité environnementale, mais également renforcer sa rentabilité et sa stabilité financière à long terme, cela est loin d'être négligeable pour l'avenir de la planète mais aussi de votre famille.


Quelques outils et conseils permacomptables concrets pour aller vers la rentabilité


Comme vous commencez à le comprendre si vous avez lu les précédents articles, lorsqu'on parle de "permacomptabilité", on fait référence à une approche comptable qui intègre les principes de la permaculture en considérant l'impact environnemental et social de l'entreprise tout en mesurant sa solvabilité et sa rentabilité financière. Cette approche élargie prend en compte l'efficience économique dans le contexte plus large de la durabilité, ce qui permet de mieux évaluer la véritable santé financière d'une entreprise en tenant compte de son impact sur la planète et la société.


Permaculture & Prospérité : la nouvelle formation de DPC

Permaculture & Prospérité : la nouvelle formation de DPC



Voici pour aller plus loin quelques outils et méthodes concrets pour mettre en place la permacomptabilité dans votre entreprise et ainsi aller vers la rentabilité tout en respectant les principes de la permaculture :


Bilan Triple P (People, Planet, Profit) :

Ce modèle d'évaluation de la performance de l'entreprise prend en compte les aspects sociaux, environnementaux et financiers. Il évalue l'impact de l'entreprise sur les personnes, la planète et les bénéfices financiers, permettant ainsi de mesurer l'efficacité globale de l'entreprise (en savoir plus sur les modalités de calcul, nous contacter).


Analyse du Cycle de Vie (ACV) :

L'ACV évalue l'impact environnemental complet d'un produit ou d'un service, de la production à l'élimination. Cela permet de prendre des décisions éclairées pour réduire l'empreinte écologique de l'entreprise tout en minimisant les coûts.


Comptabilité en coûts complets :

Cette méthode comptable attribue tous les coûts directs et indirects à un produit ou à un service spécifique. Elle permet de mieux comprendre les coûts liés à la durabilité, comme les coûts de gestion des déchets ou de l'énergie, et de les réduire.


Évaluation de l'efficacité des ressources :

Identifiez les ressources consommées par votre entreprise, notamment l'eau, l'énergie et les matières premières. Mettez en place des mécanismes pour réduire la consommation de ces ressources, ce qui peut entraîner des économies financières significatives.


Évaluation du capital Vivant de votre entreprise :

Le "Capital Vivant" reflète votre situation globale et évolue en fonction de la manière dont vous gérez vos autres capitaux (voir article ici sur les 8 capitaux). Si vous suivez attentivement vos finances et vos ressources dans les autres domaines de votre vie, vous pouvez calculer le "Capital Vivant" en additionnant simplement les soldes positifs de vos différents capitaux.


Analyse des bénéfices non financiers :

Ne vous limitez pas aux seuls indicateurs financiers. Évaluez également les avantages sociaux et environnementaux que votre entreprise apporte à la communauté et à la planète. Cela peut inclure des éléments tels que la création d'emplois locaux, la préservation de la biodiversité ou la réduction des émissions de gaz à effet de serre.


Tableaux de bord durables :

Créez des tableaux de bord qui suivent les indicateurs clés de performance liés à la durabilité, tels que les émissions de carbone, la consommation d'eau, la diversité des cultures, etc. Ces tableaux de bord vous aident à suivre les progrès vers des objectifs de durabilité tout en mesurant leur impact sur la rentabilité.


Planification financière à long terme :

Intégrez la durabilité dans votre planification financière à long terme. Cela peut inclure des investissements dans des pratiques durables, des sources d'énergie renouvelable, ou des initiatives de responsabilité sociale.

Identifiez les retours sur investissement (ROI) potentiels à long terme de ces décisions.


Consultation d'experts :

N'hésitez pas à faire appel aux services de DPC (voir offre ici) pour vous aider à mettre en place ces pratiques et à maximiser votre rentabilité tout en respectant les principes de la permaculture.

Conclusion

Fight today for a better tomorrow, think permaculture-accountancy

Fight today for a better tomorrow, think permaculture-accountancy



La permaculture et la rentabilité ne sont pas mutuellement exclusives. Au contraire, elles se renforcent mutuellement. En adoptant des pratiques de permaculture, les agriculteurs comme les entrepreneurs peuvent réduire leurs coûts, accroître leur résilience face aux changements climatiques, améliorer la qualité de leurs produits et créer des systèmes durables pour les générations futures.


La permaculture n'est pas seulement une méthode de culture, mais avant tout une philosophie qui favorise un équilibre entre la rentabilité et la préservation de notre planète.


Alors que nous cherchons des solutions pour nourrir une population mondiale croissante, la permaculture offre une voie prometteuse vers un avenir plus durable et rentable pour l'économie, puissions-nous parler dorénavant de permaéconomie (quid Emmanuel Delannoy).


"Soyons confiants dans notre capacité à créer un avenir meilleur en harmonie avec le vivant, car c'est dans cette harmonie que réside la véritable prospérité."

N'hésitez plus, contactez DPC !



Comments


bottom of page