L'effet d'ondulation, ou comprendre les conséquences majeures de nos actions mineures

Auteur : Charles Judes

Janvier 2022


"L'effet d'ondulation" est une métaphore abstraite pour décrire comment nos actions (ou nos non-actions) se répercutent dans le monde physique et social.

C'est une métaphore courante dans la littérature, mais qui n'a jamais été correctement définie et exposée comme un concept utile au-delà de la simple tournure de phrase.

En utilisant les théories et les modèles des systèmes, de la cybernétique et des réseaux du monde globalisé, cela pourrait agrandir avec succès le champ de l'expérience.


En tant que métaphore littéraire, cet effet a un potentiel sous-utilisé dans le discours public du "village monde". La simple suggestion de mesurer ce concept peut rebuter les chercheurs car cela implique une pure incalculabilité des effets indirects. Nous parlons de véritables effets d'ondulation multidimensionnels dans les systèmes sociaux, il ne s'agit pas là que d'un étang aux eaux tranquilles.


Néanmoins, cela ne rend pas la contemplation de nos propres actions moins importante ou constructive, en particulier dans le contexte de l'effondrement continu du global et du local l'un dans l'autre. Étant donné le caractère poignant, l'utilité et l'actualité d'autres concepts connexes tels que "l'empreinte écologique", "l'empreinte carbone" et "l'empreinte hydrique", "l'effet d'ondulation" devrait être pris en compte pour le développement empirique en tant que mesure de son impact social sur le monde.


Parfois, nos actions ont des conséquences directement observables, mais pour la plupart, les effets de nos routines quotidiennes sont invisibles de manière intelligible. Nous voyons la dévastation environnementale mondiale et les conflits sociaux aux informations, mais nous restons complètement abasourdis quant à notre contribution à ces effets, et nous sommes tout aussi perdus de savoir comment faire une différence pour le mieux. Nous voyons réellement flou !