Capital Spirituel & Permacomptabilité : Trouver notre vraie nature et la laisser couler

Dernière mise à jour : 5 mars 2021



Trouver notre vraie nature et la laisser couler


«Il y a une force de l'âme dans l'Univers, qui si nous le permettons, coulera à travers nous et produira des résultats miraculeux.» Mahatma Gandhi, activiste
«Au-delà de notre monde quotidien, au-delà de notre expérience humaine habituelle, se trouve un monde vaste et insondable. Parfois, nous appelons cela le Tao, parfois la Source, parfois la Conscience. Mais, peu importe ce que nous appelons cela, nous le trouvons sage, puissant, profondément intelligent, compatissant et aimant. Le voyage spirituel consiste à accéder à ce vaste monde, à y regarder et à le trouver, et à comprendre ce que cela implique dans notre vie quotidienne.» Professeur Brian Arthur, scientifique de Stanford et fondateur du Santa Fe Institute

Le Grand Esprit, Tao, ou ce qui ne peut être nommé, coule en nous et tout autour de nous. Nous avons chacun une âme, des ouvertures intelligentes qui ouvrent notre psyché à cette réalité qui imprègne l'Esprit.


Dans notre psyché se trouve l'ego, qui oriente et polarise une grande partie de notre conscience quotidienne.


Sigmund Freud a défini l'ego comme une "fonction de réalité'' en ce qu'elle amène notre conscience dans une dimension espace-temps imaginaire, inconsciente et profonde, où notre âme, en tant que source de notre essence, réside.


Carl Jung se réfère à cette âme comme au Soi, les profondeurs inconscientes que l'ego met en lumière dans notre conscience quotidienne alors qu'il cherche à comprendre nos perturbations plus profondes, nos intuitions, nos états de rêve imaginaires, nos rêveries, nos images mythopoïétiques, nos sensations émotionnelles, notre cœur et notre intestin (nos deux autres cerveaux), et d'autres sensations somatiques et émouvantes.

Et pourtant, l'ego cherche souvent à saisir, contrôler, manipuler, réprimer ou se séparer de ces profondeurs inconscientes en nous, en raison d'une combinaison de craintes de blessures et d'insécurité historiques, de désir de certitude et de sécurité, de planification de ce qui ne s'est pas encore produit, et rechercher la conformité aux normes culturelles et aux routines quotidiennes.


Nous pouvons remarquer à quel point nos interactions quotidiennes sont imprégnées de projections, de jugements et de perspectives qui filtrent ce qui est jugé utile ou ce à quoi il faut résister. Ce filtrage est une partie importante de ce qui nous rend humains, et un ego bien développé est une partie utile pour un bon leadership, cependant nous devons nous assurer que l'ego est facilement ouvert, informé et perspicace, à la sagesse du Soi profond.



Les bénéfices physiologiques d'aller vers un niveau de conscience plus élevé


«Le siège de l’âme est là où les mondes intérieur et extérieur se rencontrent.» Novalis, poète
«Le véritable fondement de tout être est l’esprit infini et intangible qui imprègne tous les êtres vivants.» David Bohm, physicien

Des études prouvent que devenir plus conscient de notre conscience cardiaque a des effets curatifs sur notre esprit corporel : invoquer des sentiments d'amour à travers notre cœur peut nous faire passer d'un état de mal-être au bien-être, avec des changements hormonaux et des altérations bénéfiques de nos fréquences d'ondes cérébrales, ainsi que des taux accrus de réparation tissulaire et de production de cellules souches et de neurones. Au fur et à mesure que nous nous entraînons à développer la conscience cardiaque, nous pouvons développer ce qu'on appelle "l'entraînement cardiaque'', où nos modèles d'ondes cérébrales forment une cohérence à travers nos hémisphères cérébraux gauche et droit et commencent également à s'entraîner avec les ondes-vibrations plus profondes de nos régions du cœur et de l'intestin.


Avec cela viennent les avantages immédiats d'une clarté mentale accrue, d'une prise de décision améliorée, d'une réactivité et d'une résilience accrues au changement, d'une utilisation efficace de l'énergie, d'une créativité et d'une innovation accrues, ainsi que de meilleures émotions de bonheur général, d'empathie, de compassion et de convivialité - que des contributeurs importants pour faire évoluer nos organisations vers la Permacomptabilité, vers des entreprises régénératrices et déterminées !



«Cette terre divine est en nous et tout autour de nous. Nous devons créer un sanctuaire en nous-mêmes pour écouter ses conseils. » Anne Baring, psychologue

Les avancées en matière de neurosciences au cours de la dernière décennie nous permettent de mieux comprendre le fonctionnement de nos trois cerveaux (tête, cœur, intestin) et de cerner de plus près le phénomène de la conscience, puisqu’il est admis que le cerveau ne secrète pas la conscience au même titre que le foie secrète la bile. Dès lors, cela pointe l’enjeu de l’élévation de conscience par rapport aux situations de la vie courante.


Voici trois techniques pour cultiver la conscience du cœur, chaque pratique s'appuie sur l'autre, et nous pouvons faire appel à des aspects de chacune d'elles au fur et à mesure que nous allons à nos occupations. Ils ne nécessitent aucune carte de crédit seulement notre qualité d'intention et d'attention ; ce sont :

1) la respiration cardiaque

2) l'entraînement cardiaque

3) la cohérence tête-cœur-intestin (pour aller plus loin, nous vous recommandons la lecture du livre de Giles Hutchins : www.futurefitbook.com).


Ces activités simples peuvent être entreprises dans le cadre d'une routine quotidienne ou hebdomadaire avec un grand effet.




Les avantages collectifs de dépasser les barrières de l'ego : vers une conscience transcendante de l'Unité


«L’âme est généreuse : elle prend en compte les besoins du monde. L'âme est sage, elle souffre sans s'arrêter. L'âme est pleine d'espoir : elle engage le monde d'une manière qui ne cesse d'ouvrir nos cœurs. L'âme est créative : elle trouve un chemin entre des réalités qui pourraient nous vaincre et des fantasmes qui ne sont que des évasions. Tout ce que nous devons faire est de faire tomber le mur qui nous sépare de notre propre âme et prive le monde des pouvoirs de régénération de l’âme. » Parker J Palmer, spécialiste du leadership